Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Suzy D.
Publié dans : #Ciné Dumeur

All the boys love the pouf


Que je suis scrupuleuse, je mate même des daubes le week-end maintenant ! Pourtant All the boys love blablabla a fait son petit effet dans plein de festivals et même chez des gens biens, mais alors moi qu'est-ce que m'a gonflée ce truc auteurisant qui chie sur son concept de base.


Alors Truc Mandy Lane, ça parle d'ados en rut pourvus d'un pénis qui aimeraient tous se taper la dite demoiselle du titre, mais alors tous hein. Ne me demandez pas pourquoi, déjà dès les 6 premières minutes je me suis dit dans le dedans de moi-même qu'il y avait foutage de gueule sur la marchandise ; et moi qui pensais naïvement que tous les gars en crise prépubère ne rêvaient avec des kleenex que sur des dondons siliconées. En fait la demoiselle Lane aurait quelque chose de virginal et de mystérieux, et en fait bis ce serait peut être pour ça qu'ils veulent tous la posséder aham enfin lui montrer leur quéquette quoi. Et un jour Mandy Lane, après avoir refusé tous les assauts virils de sa promotion, et ben elle décide d'aller à un week-end de débauche avec des caricatures ambulantes de jeune, qui sniffent de la coke, boivent de la bière, et tapent des queues sous une carte routière. Et comme cette arnaque se prétend un slasher, dans l'ombre un psychopathe rode...


Oui sauf que le dit psychopathe se met à l'oeuvre des plombes plus tard et que très vite on apprend qui sait (oups lape suce "qui c'est"), et que très vite on se dit aussi sûr que The Dark Knight est tout sauf un film de super héros : "oh mais c'est donc un film pompeuuuuuuuuux qui traduit un véritable malaise adolescent et même que ça va virer au carnage comme dans un film de Gus Van Sant". Sauf que quand on prétend filmer un slasher et ben on filme un slasher bordel ! Y'a que moi qui ait un problème avec le cinéma cynique qui n'assume pas son genre ??? Très vite aussi on devine que la dite Mandy est tout sauf pure, et que c'est la plus grosse hypocrite vivotant sur notre belle planète. Ca aussi dans le style "je réaaaaalise un film de genre mais je lui vomis à la tronche en me foutant du QI du spectateur il va jamais deviner nananèreuh !!!!".


Alors "Tous les garçons veulent voir la foufoune de Mandy Lane" n'est pas un mauvais film, c'est juste une arnaque cinématographique sur une pépette qui n'est pas ce qu'elle prétend (tout comme l'oeuvre d'ailleurs), et sur l'adolescence période ô combien délicate à traverser ; c'est prétentieux et en plus de ça c'est chiant comme un rosbeef aux petits pois (pour tout vous dire, j'avoue m'être tapée la moitié d'un Voici pendant le visionnage ; on a beau critiquer ce genre de presse ben eux au moins ils s'assument). Dans la même veine "je voudrai témoigner du calvaire à être au lycée" je préfère largement m'envoyer derrière la rétine quelques épisodes de Bouffie The Vampire Slayer (et je ne dis même pas ça pour Spike).


Et Mandy Lane alias Amber Heard elle n'a vraiment rien d'exceptionnel :

 

amber heard

 

Elle est jolie mais qu'est-ce qui la distingue du modèle californien basique ?


Par contre si un réal veut se pencher sur "Tous les garçons aiment Salma Hayek", là je comprendrai mieux.

 

salma-hayek-donne-le-sein

 

(Et toutes les filles aussi... foulala...)

 

 


Articles récents

Hébergé par Overblog