Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Suzy D.
Publié dans : #Tour des mâles

Les Sopranos c'est la série au monde de celles que je préfère. Dedans il y a de l'Italie alors forcément ça aide, mais aussi il y a les pires psychopathes qui eux ont le droit de faire des trucs qu'on aimerait faire tous les jours mais qu'on n'a pas le droit, nous. Comme je disais à ma tenancière de bar préférée qui elle voudrait être un vampire psychique, bé moi je préfèrerai être petite main dans le traitement des ordures et je choisirai nettement l'arme blanche assaisonnée d'acide pour faire disparaitre les traces et les gros os. La manipulation psychique non (ça remarquez je suis déjà payée pour), les gros pains dans la gueule oui.

 

En fait dans la vie j'aimerai bien faire Tony Soprano. Quand je serai grande quoi. Ou alors Dexter mais ça je vous en causerai une autre fois.

 

Pis surtout qu'être Tony Soprano ça permet de cotoyer tout un tas de gros bras chargés en testostérone velue. Du vrai mâle quoi.

 

Federico Castelluccio

 

Faut pas se fier au catogan, et à l'air bien apprêté comme ça, cet homme (Federico Castelluccio) est une vraie bête sauvage (au moins tout autant que les chemises qu'il porte, enfin là on voit pas bien ; mais sinon c'est aussi classe que du Fabio Lucci).

 

Michael Imperioli

 

Un des plus furieux dans la série c'est lui ci-dessus, Christopher Moltisanti (Michael Imperioli), qui n'hésitera pas à désosser un scénariste télé, à s'asseoir sur un chien, à déterrer des squelettes dans le jardin ou summum du summum, à coller un pain à Lauren Bacall, tout ça pour lui piquer ses cadeaux publicitaires.

 

James Gandolfini (2)

 

James Gandolfini

 

Enfin bref celui que je préfère c'est encore lui. Et ça n'a rien à voir avec la taille du cigare.

 

Et le prochain qui me dit que Tony Soprano est mort, je lui colle une balle dans le genou.

 

Capice ???

 

Articles récents

Hébergé par Overblog