Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Suzy Dumeur
Publié dans : #Sautes Dumeur



Quoi ???????? Comment que ça se fait que personne ne m’ait rien dit ????? Bon le premier qui me dit que mes posts ne sont pas de la première fraîcheur, il sort. Pis d’abord comme je l’ai ouvert que la semaine dernière mon blog, je n’ai pas eu l’occasion d’en parler de la mort de Bambi ; et et et c’est toujours d’actualité Michael JACKSON pisqu’il sort un nouveau disque et un nouveau spectacle alors hein oh je ne suis pas la seule opportuniste faut croire.

 

Alors comme ça Michael JACKSON est mort. Mon troisième amour de jeunesse est mort (le premier c’était Actarus, et le second c’était Patrick DUFFY avec ses mains palmées). Bref, j’ironise j’ironise mais grâce à Michael je me suis initiée aux zombies, et ça, ça ne s’oublie pas. L’album Thriller je l’ai écouté en boucle, et je l’écoute toujours ; de plus y’a toujours un ou deux tubes de Michael sur ma platine (surtout le I want you back, et le Wanna be startin’ somethin’). Toujours. Alors ça m’a fait de la peine, même si ça faisait des années que j’avais musicalement perdu le bonhomme de vue, décrochant après Bad, ça m’a touchée que quelqu’un d’aussi présent dans ma jeunesse soit mort comme ça, subitement. Encore un fantôme tiens.

 

Mais ce qui me fait le plus de peine au jour d’aujourd’hui et pour des années encore, c’est de constater à quel point cet homme était aimé. A quel point il était entouré de personnes solides. A quel point son répertoire était rempli d’amitiés en béton. Vous voulez des noms ? Christian AUDIGIER, Maria CAREY, Uri GELLER, David GEST, Pamela ANDERSON, Queen LATIFAH, Corey FELDMAN, le docteur Conrad MURRAY… ah ben tiens ce dernier lui a injecté la dose mortelle de Propofol, un pote un vrai ! Et encore je n’ai cité qu’un petit échantillon d’amis, parce qu’il y’en a tellement ; d’ailleurs ses vrais amis étaient tous là le jour de cette pathétique cérémonie mortuaire qui ressemblait à une vaste promotion commerciale et/ou à une tentative de come back d’has been, et tous ont déclaré à la presse dans les jours qui ont suivi la mort de Michael, que c’était eux « le meilleur ami de Michael JACKSON ». Une sacrée pelletée de gens biens sous tous rapports, ultra consistants dans leurs amitiés profondes et pas du tout opportunistes.

 

A peine froid, voilà qu’on ressort des tiroirs une chanson posthume et un documentaire exploitant les dernières semaines de la vie de la star. A qui iront tous ces profits ? Vous allez voir qu’ils vont nous sortir qu’une petite partie des gains ira à des associations humanitaires, histoire de donner mauvaise conscience aux langues de pute dont je fais partie. Sauf que la culpabilité c’est un sentiment que je ne connais qu’à bon escient, parce qu’il y a réel hommage à artiste ET mercantilisme puant opportuniste orchestré par ses soi-disant proches, et je crois qu’il est aisé de faire une distinction dans le cas de Michael JACKSON.

 

Alors oui ça n’est pas un scoop certes, Michael JACKSON est mort. Mais combien de fois va-t-on le tuer encore ?

Articles récents

Hébergé par Overblog