Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Suzy Dumeur
Publié dans : #Sautes Dumeur

Régulièrement on nous abreuve des dernières découvertes d’éminents chercheurs. Abreuver, disons plutôt saouler, de toute façon quel que soit le terme utilisé c’est mauvais pour la santé et il y a de fortes chances que vous en creviez un jour.


Après nous avoir seriné que le diabète accélérerait le déclin cognitif, le risque de survenue des AVC, voire influencerait le déclenchement de la maladie d’Alzheimer, voilà maintenant que le diabète stabiliserait les troubles mnésiques dans cette dernière pathologie, notamment grâce aux médicaments pris pour traiter les déséquilibres glycémiques.

 

On n’est pas à une contradiction près dans la recherche, d’ailleurs il paraît même que c’est le principe de cette dernière, dire et dédire, rassurer et terroriser. Là où ça devient encore plus amusant (exaspérant ?), c’est quand ces recherches sortent un peu du domaine médical pour tâtonner le terrain des habitudes de vie et des mœurs. C’est follement drôle vous allez voir, et ça donne espoir dans l’avenir ; enfin pas pour tout le monde quand même.

 

Je cite : « Selon une étude du très sérieux institut Grec Alpha (sciences biomédicales), le secret de la longévité ne résiderait pas dans la seule prise répétée des « yaourts crétois » mais bien dans le fait de prendre des vacances ». Alors je ne sais pas si vous avez remarqué que pour donner plus de poids à ces conneries contradictoires et grotesques, en général on commence l’article par une formule telle que « selon une étude du très sérieux gnagnagna », forcément ça fait plus… ben plus sérieux quoi, suivez un peu là. Ce post publié dans un site intitulé « Déplacements pros », nous explique sans sourciller qu’il y a une chute sensible de la mortalité en septembre (d’ailleurs les statistiques OFFICIELLES des pays touristiques montrent aussi que durant cette période et pendant l’été, y’a moins de morts), parce que sûrement ça suit les vacances estivales où tout le monde est parti en congé. Peut être aussi ça aurait à voir avec la vitamine D, peut être, sûrement même. Même que ces très sérieux chercheurs grecs doivent être totalement dans le vrai je confirme, parce qu’en 2003 je me rappelle, tous les vieux qui ne sont pas partis en vacances ont clamsé ; c’est stupide quand on y pense, alors que les mettre sur une plage à 14H de l’après-midi les aurait tous sauvés !!!!

 

Mais pourquoi personne n’y a pensé plus tôt ! Oh ben ça alors ! De même « le repos améliore la santé mentale » ; et moi qui pensais que stresser, travailler tard le soir, et faire des insomnies jusqu’à 4 heures du mat’ ça aidait à avoir les idées fraîches dès le matin, mais quelle conne, je vais m’y mettre tout de suite ! Merci les chercheurs grecs officiels et très sérieux, mais comment ferait-on sans tous vos bons conseils ? Vraiment le petit peuple est constitué de burettes décérébrées, mais heureusement y’a des gars qui sont payés chers pour penser à notre place.

 

Bon j’ai gardé le meilleur pour la fin. Encore une recherche qui devrait grandement flatter dans le sens du poil toutes les femmes « intelligentes et diplômées » (les autres de toute façon elles sont illettrées et ne tomberont jamais sur cette fameuse recherche publiée sur le site d’information de France 2, toutes occupées qu’elles sont à faire du repassage en mangeant des hamburgers) : attention je vais ouvrir les guillemets « pour vivre vieux, épousez une bac +12 ». Je ne ferai aucune allusion à l’opportunisme masculin de cette phrase, maintenant dans les speed datings, vous allez voir qu’il y en a plus d’un qui demandera d’abord le niveau d’études avant de poser les vraies questions sur le parfumage de la foufoune. Non je ne ferai aucune allusion.

 

Alors la femme diplômée, véritable instrument de la longévité masculine, aurait une influence sur le mode de vie de la famille et des habitudes alimentaires, plus saines pouvons-nous en déduire. Oui mesdames et messieurs, la femme diplômée ne mange jamais des Krisprolls au Boursin ou des Cracottes au saint Nectaire, non jamais. D’ailleurs le même article dit que le fait d’être une femme et diplômée n’influence pas sur sa propre longévité, mais juste améliore t-elle celle de son conjoint. On est content pour lui. Chéri je suis content pour toi, mes lumières vont te faire vivre vieux. Oui être diplômée ça ne sert à rien pour la femme à part accompagner les vieux jours de son cher et tendre, mais elle vivra plus vieille si le statut social de son homme est élevé et que les revenus matériels sont conséquents. Et moi qui pensais que vivre dans la rue dans le froid avec un homme cirrhotique ça permettait de faire Jeanne Calment dans la vie, encore une idée reçue qui fout le camp grâce aux chercheurs ultra diplômés, Suédois ce coup-ci.

 

Quelque chose me dit que la connerie est internationale.

 

Et enfin l’article de conclure que c’est certain, je rouvre les guillemets « Il était déjà avéré que le fait de vivre en couple réduit le risque de décès prématuré ». Je comprends maintenant mieux l’engouement pour les sites comme Meetic, en fait c’est pour pas crever tusuite. Et une petite pensée émue pour les célibataires de mon entourage, vous allez mourir prématurément mes pauvres, c’est les Suédois qui l’ont dit, « c’est avéré » c’est sûr. Mais attention quand même de ne pas vous précipiter dans n’importe quels bras malheureux(ses) car cette nouvelle étude suggère « que le choix du partenaire pourrait constituer un élément important de l'équation, a déclaré Robert Erikson ». Pourrait. Et vous allez voir que bientôt les Chypriotes vont nous déclamer que vivre avec Adolf Hitler nuit gravement à la santé mentale et donc contribue à un raccourcissement certain de l’espérance de vie.

 

Surtout si vous ne prenez jamais de vacances en juillet-août.

 

Particulièrement si vous ne mangez pas de yaourt crétois.

 

Moi je dis que si vous cumulez tous ces facteurs, vous cherchez vraiment les emmerdes.

Articles récents

Hébergé par Overblog