Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Suzy D.
Publié dans : #Sautes Dumeur

Cher monsieur SNCF,

 

traditionnellement les petits nenfants à Noël ils envoient des lettres au papa du même nom, et moi traditionnellement tout le temps j'écris des courriers pour emmerder le monde. Ca faisait longtemps en plus. La dernière fois que je vous ai rédigé une missive c'était parce que j'avais payé un billet en première classe (soldé, maintenant je peux le dire) en TGV pour Parisssss, et que ma prise de courant pour jouer à Burger shop sur mon PC ne fonctionnait pas, alors ça m'avait outrée et alors vous avez fait un beau geste commercial en dédommageant en partie mon billet.

 

Si si vous avez fait ça. Et en mon fond putassier je me suis dit "tiens tu fais croire que tu es une femme d'affaires en TGV, et à la SNCF ils s'excusent d'une minuscule déconvenue, mais quand t'es petit personnel dans un TER qui a trois heures de retard, bizarrement les mêmes t'excrémentent sur la tête". Oui tiens vous avez dit bizarre ?

 

Alors là monsieur SNCF vous pensez bien que si je prends ma plume ce n'est pas pour vous souhaiter une bonne année, pour vous elle va sûrement être bonne parce que je suis sûre que vous ne prenez jamais le train ; non si je vous écris présentement c'est parce qu'il y a des limites quand même à ne pas dépasser en matière de bienséance, et il s'agirait aussi - bien que cela fut d'époque - de ne pas prendre vos clients pour des dindes. C'est que je n'aime pas être farcie par n'importe qui voyez ?

 

Le 23 décembre au soir, alors que je m'apprêtais comme quelques 800 000 autres bagatelles à embarquer dans vos wagons pour festoyer au nom du gros païen tout rouge, j'apprends complètement par hasard que, je cite : "en raison de mouvements sociaux régionaux, la circulation des trains sera perturbée les 24 et 25 décembre". Vous avez dit bizarre bis ? J'ai eu cette information comme mentionné plus haut, complètement par hasard, via Facebook, vous savez cet engin du Mal ? J'ai cru à un moment à un poisson de Noël et ai derechef tourné mes petites oreilles et mes petits yeux vers mes deux médias préférés, et bien vous savez quoi ? Je suppute que vous savez quoi, l'information de ce mouvement social probablement primordial pour l'avenir de la France, n'a eu d'échos nulle part !

 

Sur Internet pas grand chose (juste un article signalant une grève en Bourgogne et un agent SNCF mentionnant que ça n'allait déranger personne), et sur les grandes ondes radiophoniques que dalle (ah si les grands dirigeants se gaussant "que TOUS les trains circuleraient malgré les intempéries"), j'ai du me référer au site du TER pour constater effectivement qu'un préavis de grève avait été déposé ce 23 décembre, et ce pour les deux journées à suivre. Mais ça n'allait déranger personne n'est-ce pas, après tout il faut aussi que j'arrête de me regarder le nombril.

 

Alors si je vous écris aujourd'hui c'est aussi pour savoir, monsieur SNCF, quel était donc ce motif mystérieux obligeant certains de vos salariés à organiser un mouvement social pile poil ces jours là ? Pouvez-vous nous dire quelles étaient ces fameuses revendications tombant comme par hasard pendant le réveillon et le jour de Noël ? Les retraites ? Les conditions de travail ? Les salaires ? Les temps de repos ? La hausse du prix du sapin de Noël ? Quoi au juste ? Me trompe-je ou le but d'une grève est de faire le plus de bruit possible pour alerter les médias, la populace et surtout les grandes instances qui nous dirigent, pour qu'enfin ces dernières prennent en considération les raisons de la colère ?

 

C'est drôle mais je n'ai vu aucun piquet de grève devant la gare le 24 décembre, ni de manifestants en colère dans les rues ? Mais peut être vos salariés manifestaient silencieusement dans les grands magasins à la recherche des derniers cadeaux de Noël ? Quelle cause magnifique effectivement, à côté de cela la guerre civile qui menace en Côte d'Ivoire c'est vraiment du pipi de renne.

 

Voyez-vous je suis syndiquée, et gréviste et manifestante quand il le faut. Oui moi aussi avec mes petits camarades j'emmerde le monde quand par milliers nous bloquons les rues et les routes. Mais la dernière fois que j'ai battu le pavé à cause de la réforme des retraites, j'ai perdu des journées de salaire et ma prime a été diminuée. Je ne me plains pas, je me dis que tout cela avait du sens et que j'y ai cru ; et la plupart du temps je ne peste pas contre les multiples mouvements sociaux typiquement français il parait, je me dis qu'ils ont lieu d'être, que le droit de grève est inaliénable et que par le passé des vrais combattants nous ont ouvert cette voie là, protester pour faire avancer le droit social.

 

Lutter contre les inégalités. Faire preuve de solidarité dans ce monde cruel du travail.

 

Mais qu'en est-il de ses petits privilèges personnels ? Doit-on user de son pouvoir et dans quel but s'il vous plait ? Faire grève - aham exercer son droit de grève pour ne pas travailler pendant le réveillon et le jour de Noël vous semble-t-il légitime ? N'est-ce pas juste un moyen pour ne pas bosser ces jours là ? Nombre de chefs d'entreprise connaissent les arrêts maladies fantasques et le taux d'absentéisme curieusement élevé en ces périodes de fêtes de fin d'année, alors s'il vous plait arrêtez de nous prendre pour des dindes.

 

Mais bon après tout je suis peut être la seule que cela rend furieuse, il faut certainement croire l'agent SNCF interviewé sur les quais bourguignons, cette grève ne va pas embêter personne, vraiment personne. Alors donc monsieur SNCF finalement je vais vous remercier, vous voyez tout arrive en ce beau début d'année 2011. Merci, mille fois merci d'avoir inventé un nouveau concept : celui de la grève silencieuse, sans violence, non médiatisée, sans revendication, n'entravant la liberté de personne, avec même pas un brassard noir sur le bras pour signaler qu'on est très en colère ; pour faire court merci monsieur SNCF d'avoir imaginé la grève pour personne et complètement inutile.

 

Sûre que ça va changer la face du monde. Sûre que ça ne va pas du tout donner du grain à moudre à tous les partisans de l'anti grève. Sûre que vous allez drôlement y gagner en crédibilité, après tout aucun incident n'a été signalé concernant la SNCF ces 3 dernières semaines. Ah mais tiens d'autres mouvements sociaux ont eu lieu les 31 décembre et 1er janvier ? Bizarre, vous avez dit bizarre TER ?!

 

Signé cette dinde de Suzy Dumeur.

 

Articles récents

Hébergé par Overblog