Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Suzy D.

faustine-de-thieffray

 

Il n’y a pas très longtemps on m’a fait la remarque que je n’écrivais plus dans mon blog, et que mes écrits manquaient, que c’était génial, drôle, talentueux ; alors pourquoi cet arrêt soudain et subit ?

 

PARCE QUE JE NE SUIS PAS VOTRE PUTE !!!!

 

Ah ah excusez-moi c’était trop tentant ! George R.R MARTIN se le permet bien lui, alors pourquoi pas moi ? Mes motifs sont, je suis sûre, au moins aussi sérieux et du même acabit. D’abord j’ai besoin de dormir plus de 12 heures par jour le week end – hors sieste bien sûr – ce que M. MARTIN n’a peut être pas besoin de faire LUI, pis ensuite j’ai une vie sociale ultra riche, j’ai plein d’amis qui me réclament et à qui je dois consacrer du temps, je sers des gens dans des fast food virtuels et je bats mes propres records de jeu vidéo, je regarde des tas de séries hyper intéressantes avec des mecs moches dedans, c’est que je ne suis pas superficielle (PUTAIN BIENTOT TRUE BLOOD CA REPREND !!!!!!), et aussi je travaille moâ monsieur MARTINE (oui en phonétique tout de suite ça casse le mythe).

 

Mais qu’est-ce que je fous à me justifier comme ça d’abord ? A la base je voulais revenir sur mes expériences de propriétaire, parce qu’il se trouve que nous allons avoir bientôt une nouvelle voisine au-dessus de chez nous, et qu’elle aussi a priori traverse certains aléas que j’ai vécu à 36 000 volts l’année dernière. Violette si tu me lis !

 

Il se trouve qu’une dame fort bien intentionnée de l’immeuble lui a raconté l’histoire des lieux. Et qu’elle a dépeint tout cela en un tableau un poil apocalyptique, genre bientôt il y aura une émission spéciale « L’heure du crime » animée par Jacques Pradel (que j’écoute d’ailleurs assidument très régulièrement avec beaucoup de fréquence, Jacques si tu me lis).

 

Genre.

 

Violette, sache que l’année dernière il m’est arrivée exactement la même chose. Avant même que nous n’achetions d’ailleurs, il y a eu plein de personnes superbement intentionnées qui se sont posées en oiseaux de mauvaise augure. On en a entendu de vertes et de pas mûres sur l’acte complètement déraisonnable que nous allions commettre, à savoir acheter un bien immobilier sur lequel nous ne connaissions rien et sur lequel notre entourage a imaginé plein de trucs affolants, genre les égouts vont remonter et vous allez mourir étouffés sous le caca ; bah oui quelle idée d’habiter au rez-de-chaussée aussi ! C’est drôle parce que ça a failli nous arriver dans l’appart’ où on était locataires et ça personne ne nous l’avait prédit. Il y a eu aussi les concours de quéquettes des « déjà propriétaires » qui eux forcément avaient acheté BEAUCOUP PLUS GRAND POUR BEAUCOUP MOINS CHER AVEC UN TAUX D’INTERET RIDICULE, que même d’ailleurs on a du les payer pour qu’ils deviennent acquéreurs, c’est dire.

 

Bref je crois que c’est humain de faire flipper ceux qui s’engagent, le fait de TOUJOURS parler du pire comme s’il n’y avait que des drames tout le temps, et le fait de se poser en moralisateur qui lui n’est pas tombé dans tous ces travers parce qu’il est simply the best ; mais bon qu’est-ce que ça casse les ovaires bordel ! Regardez donc les femmes qui sont enceintes et qui l’annoncent à leur entourage, le nombre de réactions à la con que ça va susciter : « ah ben tu vas voir quand c’est petit c’est mignon, mais alors quand ça grandit que des problèmes ! d’ailleurs on le dit petits enfants petits soucis, grands enfants grands soucis !!! », « moi quand j’ai accouché ça a mis 23 heures à sortir et je n’avais pas le droit à la péridurale, on a du m’inciser le vagin ; le bébé quand il est né il était couvert de glaires vertes », ou encore « le neveu de ma concierge il a eu une tétine jusqu’à 5 ans hé ben il est devenu serial killer ». Quand je vous disais que c’était humain. Et ce genre de discours à la con ça arrive à toutes les étapes de la vie, rassurez-vous, même celles a priori qui paraissent minimes. Allez chez le dentiste pour une visite de routine et racontez le à la volée, vous verrez ça va vite devenir sportif.

 

C’est bête mais je n’arrive toujours pas à encaisser ça. Remarquez ça part toujours d’une bonne intention, et peut être que finalement c’est moi qui vois le mal partout. Après tout c’est sympa de faire penser aux autres les épreuves à venir, comme ça ils y sont préparés n’est-ce pas ? Au cazou ? D’ailleurs ma maman a fait ça toute mon enfance (et après aussi mais comme j’étais déjà bien entamée c’est passé tout seul), tout me dire, tout me raconter, déterrer les squelettes du jardin, me laisser lire « Le nouveau détective » (« Qui ? Police » à l’époque…) à 8 ans, me laisser regarder « L’exorciste » et « Massacre à la tronçonneuse » au lieu de « La boum », clair que ça m’a forgée et endurcie pour la vie. Moi je ne chiale pas devant « Les petits mouchoirs » grâce à maman, Dieu merci (ah tiens je viens de comparer ma mère au mec qui tient les manettes dans Les sims, l’est-y pas révélateur çuila ?).

 

Alors je retire tout ce que je viens de dire. C’est bien de savoir. Les secrets pourrissent la vie. Tout ce qui ne te tue pas te rend plus fort. Café bouillu, café foutu.

 

Violette, il faut que tu saches.

 

L’immeuble a été construit sur un ancien cimetière indien.

 

Anne Frank vivait juste au-dessus de chez toi avant que la zone soit bombardée par les Américains. La légende dit qu’elle a planqué quelques feuillets de manuscrit sous les lattes du parquet. Je sais pas trop de quoi elle a pu causer. Au même moment, au rez-de-chaussée, un médecin avait installé son cabinet, un certain docteur Petiot. Il devait être efficace parce que les gens qui venaient le consulter ne tombaient plus malade.

 

Dans le jardin, avant il y avait un lac qu’on a asséché suite au décès par noyade d’un gamin qui s’appelait Jason. Il était adorable ce môme, il se baladait tout le temps avec un masque de hockey. Trop choupi !

 

Zero Dark Thirty a été tourné dans l’immeuble. Ben Laden dormait d’ailleurs dans ta future chambre actuelle. Regarde bien dans les coins, y’a peut être encore un guide touristique de New York qui y traine quelque part.

 

Francis Heaulme a aidé au déménagement des précédents locataires du premier étage. Y compris le contenu du congélateur, c’était celui de la famille COURJAULT il me semble ; qu’est-ce qu’il était serviable Francis ! Il travaillait dans l’humanitaire, il était fait pour ça.

 

Et le bar au coin de la rue a changé d’enseigne dernièrement, avant c’était le Titty Twister, y’avait que des camionneurs, avec tous les soirs un groupe de musicos mexicains, c’était un peu glauque à bien y penser. Drôle de clientèle. Je dis pas ça pour les Mexicains, ne te méprends pas, j’adore les tacos.

 

Ca soulage de dire la vérité, il faudrait faire ça plus souvent ! Mais ne t’arrête pas à ces menus détails Violette franchement, et surtout BIENVENUE !!!! Tu vas voir c’est drôlement chouette par ici !

 

Articles récents

Hébergé par Overblog