Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Suzy D.
Publié dans : #Sautes Dumeur

Hebergeur d'image

 

Hé mais ça pète un titre en english !

L'autre soir j'étais en train de tailler le bout de gras avec mes voisines et mon cher et tendre, et naturellement ça a viré séries télé vu qu'on s'en enquille des kilos, de séries télé. Mes voisines m'ont fait connaître Girls, et ma foi je suis allée jeter un coup d'oeil, et... j'ai été absolument fascinée, au point d'enquiller quatre saisons sans interruption coïtale (quant à la 5ème, j'y suis allée mollo parce bon Kimmy Schmidt et Rebecca Bunch étaient sur la scène, et sont foutrement plus intéressantes quand même).

4 saisons de fascination ! Alors chère lectrice, cher lecteur, sache que je fais un gros distinguo entre fascination, amour, et adoration de la qualité du bousin. Concernant Girls, je dirai que si je faisais une moyenne des sentiments traversés dans ces 4 saisons, ça virerait grave à la tiédasserie, à l'énervement, et au récurrent "mé cé quoi ces persos de merdeuhhhhhhh".

Mais je voulais quand même tenter de vous expliquer ma fascination : essentiellement tournée vers Lena Dunham - la créatrice de la série et l'actrice du perso principal Hannah - qui est autant énervante, exaspérante, narcissique qu'intéressante. Cette femme - si j'ai bien tout pigé les articles en english lus ça et là - cristallise et crispe toutes les tensions et polémiques depuis environ quatre ans. Oué elle est trop à poil, oué elle est raciste, oué elle aime pas les trans', oué elle dit qu'elle est la voix de sa génération, et j'en passe des dizaines d'autres ; à tel point qu'elle a été victime de menaces de mort sur son compte Twitter parce qu'elle avait fait un selfie habillée avec le boxer de son mec.

Twitter et ses trolls haters quoi.

En fait ce qui m'a surtout interpellée perso, c'est le fait de lire dans tout un tas d'articles que Girls était une série féministe et que Lena Dunham bossait sur sa prochaine série féministe. Alors ou les gens qui ont écrit ça n'ont maté que 3 épisodes, ou je suis complètement à la masse niveau analyse. Ils illustrent leurs propos en disant que Girls parle de sujets touchant des femmes, de façon crue et réaliste, comme l'avortement, le papillomavirus, le sexe, le travail etc. Et montre à poil à quasi tous les épisodes, une femme foutue normalement (avec du bide et une grosse culotte de cheval). Euh oué les gens, mais le simple fait d'en parler ça veut dire que c'est féministe ? Le simple fait de jouer au ping pong à oilpé en montrant son corps tout potelé, avec un beau gosse ça veut dire que c'est féministe ? Seriously guys ?

Hebergeur d'image

Voilà l'objet du délit...

 

Franchement si Girls c'est féministe, alors tout est absolument féministe en ce monde et surtout les choses les plus improbables. Si vous n'avez pas vu la série et que vous voulez quand même vous faire une opinion, je vais vous en raconter certains événements.

Alors le perso principal de la série, Hannah, est de loin le plus catastrophique humainement parlant. Elle se prétend écrivain, elle n'a jamais écrit de bouquin de sa vie, et quand finalement on lui fait une offre d'ebook, elle développe des troubles psychiatriques et bien évidemment foire ce projet. Ca peut arriver, je dis pas, bon passons. Elle finit par décrocher une place dans une université dans le Michigan pour se professionnaliser dans l'écriture, mais ne supporte pas les critiques de ses pairs qui ne sont pas là à l'encenser systématiquement comme tous ses amis plus ou moins dégénérés new yorkais. Et qui lui reprochent notamment d'avoir retranscrit la souffrance physique d'une femme en une espèce de truc boursouflé d'ego et d'ode à la violence. Alors elle retourne à New York soi disant par nostalgie du pays, sans jamais se remettre en question bien sûr. Niveau relations intimes, elle se fait régulièrement humilier par ses mecs (le fantasme d'Adam qu'elle est une prostituée de 11 ans, oupsssssss), et quand elle se fait harceler par son boss qui a les mains baladeuses, elle lui propose ni plus ni moins de réaliser son fantasme et de coucher avec elle ! Dans un autre épisode Hannah tente une fellation au volant sur l'un de ses potes pour le remercier d'être venu la chercher... alors qu'il ne demandait rien du tout, le pauvre (je dis le pauvre parce que ça va mal finir, et que franchement il y aurait une inversion des rôles dans cette scène, là direct on parlerait de tentative de viol).

Le pire je crois c'est cette scène pathétique où son directeur d'école lui fait des remarques sur son comportement tout à fait justifiées (la nana elle sympathise avec l'une de ses élèves ado, lui raconte les pires trucs, et après lui fait une scène quand celle-ci s'éloigne d'elle pour aller vers des gens et des problèmes de son âge ; vlà le niveau de maturité quand même) et qu'Hannah pour résoudre le conflit écarte ses pattes et lui montre sa foufoune !

Fin du conflit !

Donc c'est ça être féministe, OK.

Sans oublier les autres persos féminins, tous franchement à la ramasse... La plupart d'entre elles n'ont pas de job, n'en cherchent pas et passent leur temps à ponctionner les pauvres andouilles de leur entourage. Mais par contre elles font les boutiques, vont dans les endroits branchés et mangent des cupcakes (oui toutes les nanas font ça c'est bien connu). Le summum pour cette série féministe je trouve, c'est de porter vers le haut en matière d'image, d'intelligence et de comportements matures... LES MECS ! Et oué LES MECS évoluent dans cette série ! Le fameux Adam, gros taré sociopathe de première, se développe petit à petit au fil des saisons pour devenir enfin un homme responsable, se prenant en main et essayant d'être moins impulsif. La scène où il s'occupe du bébé de sa sœur (qui s'est barrée bien évidemment, sans se préoccuper de sa môme, encore un bel exemple de personne tiens) alors que Jessa (la soi disante meilleure amie d'Hannah) hurle comme une bécasse parce qu'elle a un petit vomi de bébé dans le dos, est assez révélatrice. Alors qu'elle lui demande son aide pour la nettoyer en hurlant alors qu'il tient le bébé dans ses bras, et qu'elle lui crie dessus en lui disant "mais pourquoi tu ne t'occupes pas de moi ???", Adam répond de façon exaspérée mais posée : "parce que c'est un bébé et que tu es une adulte". Idem pour le perso de Fran, dernier petit ami en date d'Hannah, taxé par celle-ci de moralisateur rétrograde, alors que c'est un mec normal, mature, sensé et responsable. Et respectueux envers les femmes, et tout le monde en général. Bizarrement le seul à ne pas évoluer et à continuer à être complètement crétin et futile, c'est le meilleur pote d'Hannah, et il est gay.

 

Hebergeur d'image

Le fameux Adam, fascinant lui ausi,
et très bon acteur soi dit en passant

 

Alors voilà au final si je résume et je réduis tout, Girls est une série féministe parce que des nanas immatures et irresponsables jouent avec leur sexe pour se tirer de toutes les situations, et parce qu'elle montre les hommes sous un jour nettement plus favorable (à quelques exceptions près). Donc oui j'ai été fascinée. Fascinée par tant de contradictions, par tant d'ambivalence dans l'approche, par tant de conneries, par tant de pathétisme dans des persos exécrables, et j'avoue que ça n'est pas du tout MAIS ALORS DU TOUT ma came habituellement, préférant de loin les séries résilientes avec des gens se sortant les mains du cul.

Mais c'est fascinant de voir tout ça et de se dire "oh mon Dieu j'ai 43 piges et je suis bien contente de ne pas être dans ce merdier et que Lena Dunham ne soit pas la voix de ma génération !". Pinaise je l'ai échappée belle ! Mais sinon Girls c'est pas mal pour les dialogues, la réalisation (oui je pense qu'elle est douée la dame qui énerve tout le monde, on sent qu'elle aime Hitchcock et Kubrick, par contre faudrait qu'elle arrête de jouer, cf la vidéo ci dessous), la bande originale et les guest stars par foison que j'étais super contente de revoir, mais pour le féminisme hein j'ai rien compris...

 

J'ai à peu près la même expression quand je vais éternuer, sauf que là elle vient juste d'apprendre que son ex mec couche avec sa soi disante meilleure amie, c'est tragique les amis


Original Video - More videos at TinyPic

 

Articles récents

Hébergé par Overblog